Golf – Escape – Golf au bout du monde: Constance Lemuria, la perle des Seychelles

0
7
Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm "type =" text "content =" Les Seychelles ont organisé leur premier tournoi de golf professionnel cet hiver. Le seul parcours de golf de 18 trous de l'archipel, le Constance Lemuria, a accueilli la finale du circuit européen des seniors, l’occasion de visiter ce fantastique parcours perdu au cœur de l’océan Indien. Constance Lemuria Seychelles a organisé la finale du Staysure Tour en décembre dernier et si le tournoi a été remporté par l'Anglais Roger Chapman, c'est sa carrière qui a marqué les joueurs de ce championnat du MCB Tour. L'archipel Constance Lemuria est un miracle pour les yeux et un formidable défi de golf. Il a été ouvert en 2000 et se cache sur l'île de Praslin, à environ vingt minutes de vol de la capitale Mahé. Au coucou, au-dessus d'une mer turquoise, l'expédition semble déjà prometteuse. Une fois le parcours acquis, les promesses cèdent la place à la surprise. Conçu par l'architecte Rodney Wright, avec le soutien du français Marc Farry, ce petit 70 sur 70 de seulement 5 580 mètres est unique. "Le parcours est situé en pleine nature, dans un environnement hautement protégéexplique Gary Pouponneau, le responsable du golf. Pour faire le moins de travail possible, vous devez disposer d'autorisations, même si vous souhaitez couper un arbre. " Au cœur d'une jungle luxuriante, les constructeurs de la piste n'ont pas beaucoup coupé. Des cocotiers, des palmiers et en particulier des Takamaka typiques de l’île entourent la les fairways étroit. Enthousiaste, la partie inférieure de la piste reste assez classique, mais déjà dangereuse avec divers obstacles d’eau dispersés le long du chemin. Tels que le trou numéro 6, un par 5 avec de l'eau à gauche et un à l'extérieur des frontières à droite. "C'est l'un de mes trous préférésGary continue. Ça ne prend pas longtemps, on peut même avoir l'aigle. Mais nous devons être très précis, comme le reste du parcours ailleurs, où, si nous manquons le chenal de cinq ou six mètres, nous sommes sévèrement punis. " Avec cette étroitesse d'esprit, le parcours est carrément difficile et le budget des balles annuelles pourrait peser lourd. Mais le regard effacera tous les mauvais souvenirs, surtout à la fin. Du 13 au 18, le parcours longe les flancs des petites montagnes environnantes avec de graves différences dans le programme et des vues à couper le souffle sur l'océan Indien. Surtout à partir du 15, un petit par 3 à T-shot inoubliable. Quatre-vingts mètres plus bas, un vert pas plus grande qu’un timbre et à gauche la sorcière Anse Georgette, une petite plage de sable blanc et son eau turquoise (voir photo principale). "Au début, la distance est d’environ 125 mètres, mais avec la différence de hauteur, tapez un coin ou un trait 9 en fonction de la force du vent." Le départ de 18, un par 5 de 475 mètres dont le fairway 70 mètres plus bas, c'est pas mal avec sa vue sur l'océan, les îles de Cousin et Cousine et, au fond, Mahé. Avec un tel panorama des deux côtés, nous allions mettre des clubs pendant quelques minutes … voire quelques heures, histoire de profiter des lieux et du silence. "Data-reactid =" 22 "> Les Seychelles ont organisé leur premier tournoi cet hiver. Le seul parcours de golf de 18 trous de l'archipel, le Constance Lemuria, a accueilli la finale du European Senior Circuit, l'occasion de suivre ce fantastique parcours. Constance Lemuria Seychelles a organisé la finale du Staysure Tour en décembre dernier et, si le tournoi avait été remporté par l'Anglais Roger Chapman, c’était sa carrière que les joueurs de Constance Lemuria n’est que 18 trous dans l’archipel, un miracle pour les yeux et un formidable défi de golf. Le parc a ouvert ses portes en 2000 et est caché sur l’île de Praslin, à environ vingt minutes de vol de la capitale Mahé. L’expédition semble prometteuse lorsqu’elle est transférée en coucou au-dessus d’une mer turquoise, mais plus tôt dans le parcours, les promesses cèdent la place à surprise Conçu par l'architecte Rodney Wright, avec le soutien du français Marc Farry, ce petit 70 sur 70 de seulement 5 580 mètres est unique. "Le parcours est entouré de nature, dans une zone très protégée sur le plan écologique", explique Gary Pouponneau, responsable du golf. Pour faire le moins de travail possible, vous devez disposer d'autorisations, même si vous souhaitez couper un arbre. Au cœur d'une jungle luxuriante, les constructeurs de la piste n'ont pas beaucoup coupé. Des cocotiers, des palmiers et en particulier des arbres Takamaka, typiques de l’île, entourent les fairways étroits. Enthousiaste, la partie inférieure de la piste reste assez classique, mais déjà dangereuse avec divers obstacles d’eau dispersés le long du chemin. Tels que le trou numéro 6, un par 5 avec de l'eau à gauche et un à l'extérieur des frontières à droite. "C'est l'un de mes trous préférés", poursuit Gary. Ça ne prend pas longtemps, on peut même avoir l'aigle. Mais nous devons être très précis, comme le reste du parcours ailleurs, où, si nous manquons le chenal de cinq ou six mètres, nous sommes sévèrement punis. Avec cette étroitesse d'esprit, le parcours est carrément difficile et le budget des balles annuelles pourrait peser lourd. Mais le regard effacera tous les mauvais souvenirs, surtout à la fin. Du 13 au 18, le parcours longe les flancs des petites montagnes environnantes avec de graves différences dans le programme et des vues à couper le souffle sur l'océan Indien. Particulièrement à partir du 15ème, un petit par 3 à l'inoubliable T-shot. Quatre-vingts mètres plus bas, une verdure pas plus grande qu’un timbre et à gauche la sorcière Anse Georgette, une petite plage de sable blanc et une eau turquoise (voir photo principale). "Au début, la distance est d’environ 125 mètres, mais avec la différence de hauteur, tapez un coin du robinet ou le coup 9 en fonction de la force du vent. Le début de 18, un par 5 de 475 mètres avec un chenal de navigation situé à 70 mètres plus bas , n’est pas mauvais avec sa vue sur l’océan, les îles Cousin et Cousine et, au fond, Mahé. Avec un tel panorama des deux côtés, nous permettons aux clubs de rester quelques minutes … voire quelques heures. Pour ne profiter que des lieux et du silence.