Webb Simpson flirte avec 59, les cartes de faible carrière 61 pour prendre une avance d'un coup à The Greenbrier – Nouvelle-Zélande Golf Digest

À trois trous de neuf trous de sa première ronde d'un hommage militaire à The Greenbrier, Webb Simpson avait juste besoin de quelques birdies de plus pour se glisser près du sommet du classement et se positionner pour les trois derniers tours. Deux birdies et un aigle plus tard et Simpson était officiellement sur 59 watch, territoire qu'il n'a pas été familier avec cette saison, flirtant avec un deuxième tour 59 lors de sa victoire au Players Championship.

Après un retard de pluie, il a ajouté birdies aux 14e et 16e trous pour se rendre à neuf sous, en ayant seulement deux de plus sur le Old White TPC, un par 70. Un mauvais tir au par-5 17e a mis fin à ses chances, et il a défait les deux derniers pour une carrière 61. Pas vraiment décevant, mais il savait qu'il avait une chance de rejoindre ce club exclusif.

"C'est dur, parce que j'essaie de prendre un tir à la fois, de faire de chaque tir la même chose que les autres tiré ", a déclaré Simpson. "Je savais que 59 était là, mais j'ai eu un mauvais deuxième tir, le seul coup que j'ai eu le regret de toucher était le deuxième tir sur 17, qui se terminait dans le rough. Cela ne m'a pas vraiment donné l'occasion d'atteindre l'épingle gauche. »

Simpson, qui semblait imbattable chez TPC Sawgrass, a sans doute connu sa pire période de la saison depuis, manquant deux des trois coupures pour la première fois cette saison. Le seul faussaire, cependant, est venu à l'US Open à Shinnecock Hills, où il a égalisé pour la 10e place. Cela et une autre semaine potentiellement forte en Virginie-Occidentale devraient garder le vainqueur de l'US Open 2012 sur la bonne voie pour gagner une place dans l'équipe américaine Ryder Cup. Simpson veut faire sa troisième apparition aux États-Unis au golf national, et sa première apparition pour les États-Unis dans n'importe quelle épreuve par équipe depuis la Ryder Cup de 2014.

Whee Kim, dont le 62 est aussi son tour sur le US PGA Tour. Après avoir terminé deux fois dans le top 5 l'année dernière, Kim a connu des difficultés, ratant 12 de ses 18 dernières passes et ne dépassant pas le T-22 au Zurich Classic.

Joaquin Niemann a poursuivi son impressionnant début de saison carrière professionnelle avec un 63 sous sept ans, lui laissant seulement deux coups de la tête. C'est sa deuxième apparition au Greenbrier, où il a disputé son premier US Tour il y a un an, terminant à la 29ème place grâce à un dernier tour 64.

Kelly Kraft est en quatrième position après un tour de six à moins de 64 ans. Keegan Bradley fait partie d'un groupe à égalité à la cinquième place à cinq sous, tandis que Phil Mickelson est à quatre sous. Danny Lee, un ancien gagnant ici et le seul Kiwi sur le terrain cette semaine, est assis à trois sous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.