Vijay Singh @ Vijay Kumar Singh contre l'état du Bihar, à travers le … le 15 mai 2018

Haute Cour de Patna

Vijay Singh @ Vijay Kumar Singh contre l'état de Bihar, à travers le … le 15 mai 2018

       DANS LA HAUTE COUR DE LA JUDICATURE À PATNA

                     Appel pénal (SJ) n ° 1638 de 2018
            Issue de PS.Case No. -11 Année- 2018 Thana -DARAUNDHA District- SIWAN
============================================= =========

1. Vijay Singh @ Vijay Kumar Singh, fils de feu Vikrama Singh, résident de
   Village- Gorauli, (Ramgardha), P.S.- Daraundha, District- Siwan.

…. …. Appelant / s
                                        Contre

1. L'État du Bihar, par l'intermédiaire du Special P.P., S.C. & S.T. (La prévention de
   Atrocités) Loi.

…. …. Intimé (s)
============================================= =========
       Apparence:

Pour l'appelante: M. Sanjay Kumar Singh, avocat
       Pour le défendeur: M. Sadanand Paswan, SPP
============================================= =========
CORAM: HONORABLE MR. JUSTICE BIRENDRA KUMAR
JUGEMENT ORAL
Date: 15-05-2018

               Heard a appris l'avocat des parties.

               Il s'agit d'un appel en vertu de l'article 14 (A) (2) de la Liste

   Loi de 1989 sur les castes et les tribus répertoriées (prévention des atrocités)

   contre le refus de la prière pour caution anticipée par le savant 1er

   Séances supplémentaires Juge-Juge spécial, Siwan, à Daraunda

   Poste de police n ° 11 de 2018 enregistré sous Sections

   341 / 323/324/307/294/506/34 du Code pénal indien et Sections

   3 (i) (r) (s) des castes répertoriées et tribus répertoriées (prévention

   Loi sur les atrocités) 1989.

La FIR révèle que l'appelant était un conspirateur du

   la survenance d'une agression, commise directement par un autre
          Patna High Court CR. APP (SJ) n ° 1638 de 2018 du 15/05/2018

                                                    P2 /

                  personnes.

Considérant la nature de l'allégation, que l'appelante,

                  ci-dessus, en cas d'arrestation ou de remise devant la Cour

                  ci-dessous dans un délai de trente jours à compter de la date de réception

                  ordre, être libéré sous caution sur fournir des cautionnements de Rs.20,000 / –

                  (Vingt mille) avec deux cautions de la même quantité chacune à la

                  satisfaction de la savante Cour-ci-dessous où l'affaire est pendante

                  connexion avec le cas susmentionné, sous réserve des conditions énoncées

                  en vertu de l'article 438, paragraphe 2, du code de procédure pénale

                  comme condition que l'appelant coopère pleinement avec le

                  enquête / procès de l'affaire, à défaut de quoi le tribunal

                  la liberté d'annuler la caution de l'appelant.

Par conséquent, l'ordonnance contestée est annulée et l'appel

                  stands autorisés.

(Birendra Kumar, J)

         Mkr./-

 AFR / NAFR NAFR
CAV DATE NA
Date de téléchargement 16.05.2018
Transmission 16.05.2018
Rendez-vous amoureux
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *