Trois points de discussion au golf cette semaine

Paris (hooly News) – L'ancien champion des Masters Patrick Reed a remporté son deuxième titre de champion du monde de golf dimanche avec une victoire d'un coup au Mexique, tandis que Viktor Hovland a remporté sa première victoire sur le PGA Tour à Porto Rico.

Ici, hooly News Sport examine trois points de discussion dans le golf cette semaine:

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "McIlroy échoue à nouveau "data-reactid =" 33 "> McIlroy échoue à nouveau

– Le numéro un mondial Rory McIlroy est sans conteste le meilleur joueur du jeu et il l'a prouvé la saison dernière avec quatre victoires et 15 autres top 10 en seulement 25 épreuves. Mais on soupçonne toujours qu'il lutte pour être impitoyable lorsqu'il gagne des positions.

L'Irlandais du Nord, qui n'a pas décroché de titre majeur depuis le Championnat USPGA 2014, a affiché quatre victoires consécutives dans le top cinq sans victoire.

Dimanche au Mexique, il semblait sur le point de frapper en se déplaçant d'un seul coup derrière un groupe de quatre leaders, mais s'est effondré, avec un coup roulé de trois pieds à seulement 12 pieds incarnant sa mauvaise journée sur les greens.

"Frustrant. Je n'ai pas l'impression d'avoir tiré le meilleur de moi-même", a déclaré McIlroy, qui a mené par deux coups après le premier tour, à Golf Channel.

"Je n'ai pas joué aussi bien que je le devais au cours des trois derniers jours. J'ai juste laissé quelques coups de feu s'échapper."

Décollage pour Hovland

– Hovland est devenu le premier Norvégien à remporter un titre PGA Tour alors que le jeune réalisait son potentiel incontestable. Le joueur de 22 ans, largement attendu pour devenir l'un des meilleurs joueurs du jeu, a remporté une passionnante victoire en un coup à l'Open de Porto Rico.

Il joue sa première saison complète en tant que professionnel, après avoir terminé en tant que faible amateur au Masters et à l'US Open l'année dernière.

La victoire a propulsé Hovland 42 places à la 60e place du classement mondial, cette hausse ne montrant aucun signe d'arrêt malgré un démarrage lent de la saison.

"Il a obtenu sa carte et je pense qu'il a commencé à essayer de répondre à ces attentes tout de suite et il était très stressé et il n'était pas lui-même", a déclaré son cadet Shay Knight à pgatour.com.

Hovland a trouvé sa forme de façon spectaculaire à Porto Rico, rebondissant d'un triple bogey sur le 11e trou dans le tour final en s'inclinant pour l'aigle à 15 avant de drainer un putt de 30 pieds sur le vert final pour gagner.

De 400 000 euros de dette à WGC

– Mike Lorenzo-Vera sait tout sur le côté laid du golf et la vie, comme il l'a écrit franchement dans un blog de joueurs pour l'European Tour la semaine dernière.

Le Français s'est retrouvé endetté à 400 000 euros après avoir eu du mal sur le deuxième tour du Challenge Tour en 2013 et avoir pris de "mauvaises décisions", mais a terminé l'année dernière dans le top 100 pour la première fois et a fait sa deuxième apparition en WGC au Mexique.

"Un jour, la carte a cessé de fonctionner et j'ai appelé la banque en leur criant. 'Pourquoi ça ne marche pas?' et ils disent: "Eh bien, parce que vous n'avez pas d'argent", a déclaré Lorenzo-Vera.

"Ensuite, j'essayais de faire des coupes pour essayer de rapporter de l'argent, mais c'était ridicule. J'ai aussi gâché mes impôts. Croyez-moi, j'ai fait toutes les erreurs."

Il a dit qu'il luttait contre l'anxiété entourant son jeu, mais que voir la psychologue sportive Meriem Salmi avait aidé son jeu.

"Plus vous montez haut, plus il y a d'anxiété … Je suis sûr que même Brooks (Koepka) et Rory (McIlroy) ont des moments difficiles mentalement."

Classements mondiaux

Top 20 le lundi 24 février

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "1. Rory McIlroy (NIR) 9.48 points moyens , 2. Jon Rahm (ESP) 8,68 (+1), 3. Brooks Koepka (États-Unis) 8,62 (-1), 4. Justin Thomas (États-Unis) 7,62, 5. Dustin Johnson (États-Unis) 6,72, 6. Adam Scott ( AUS) 6,06 (+1), 7. Patrick Cantlay (États-Unis) 6,04 (-1), 8. Patrick Reed (États-Unis) 5,93 (+6), 9. Webb Simpson (États-Unis) 5,88 (-1), 10. Tiger Woods (États-Unis) 5,81 (-1), 11. Xander Schauffele (États-Unis) 5,62 (-1), 12. Tommy Fleetwood (ENG) 5,52 (-1), 13. Justin Rose (ENG) 5,30 (-1), 14. Bryson DeChambeau (États-Unis) 5,01 (+2), 15. Tony Finau (États-Unis) 4,88 (-2), 16. Matt Kuchar (États-Unis) 4,63 (-1), 17. Gary Woodland (États-Unis) 4,38 (+2), 18. Louis Oosthuizen (RSA) 4,36 (-1), 19. Shane Lowry (IRL) 4,33 (-1), 20. Hideki Matsuyama (JPN) 4,31 (+1) "data-reactid =" 54 "> 1. Rory McIlroy (NIR) 9,48 points en moyenne, 2. Jon Rahm (ESP) 8,68 (+1), 3. Brooks Koepka (États-Unis) 8,62 (-1), 4. Justin Thomas (États-Unis) 7,62, 5. Dustin Johnson (États-Unis) 6,72, 6. Adam Scott (AUS) 6,06 (+1), 7. Patrick Cantlay (États-Unis) 6,04 (-1), 8. Patrick Reed (États-Unis) 5,93 (+6), 9. Webb Simpson (États-Unis) 5,88 ( -1), 10. Tiger Woods (États-Unis) 5,81 (-1), 11. Xander Schauffele (États-Unis) 5,62 (-1), 12. Tommy Fleetwood (ENG) 5,52 (-1), 13. Justin Rose (ENG) 5 h 30 (-1), 14. Bryson DeChambeau (États-Unis) 5,01 (+2), 15. Tony Finau (États-Unis) 4,88 (-2), 16. Matt Kuchar (États-Unis) 4,63 (-1), 17. Gary Woodland ( États-Unis) 4,38 (+2), 18. Louis Oosthuizen (RSA) 4. 36 (-1), 19. Shane Lowry (IRL) 4,33 (-1), 20. Hideki Matsuyama (JPN) 4,31 (+1)