Tiger Woods obtient un hommage fort à Kobe Bryant à Riviera

Adam Schupak, Golfweek

Publié 19 h 24 CT 13 février 2020 | Mise à jour 19h30 CT 13 février 2020

Lecture automatique

Affiche des vignettes

Afficher les légendes

Tiger Woods a déchiré un 3-bois de 312 verges au premier trou à la descente du Riviera Country Club par 5. Puis il a lancé un fer 8 de 171 verges à 24 pieds, 8 pouces.

Les deux figures qui composent la distance de son effort d'aigle représentaient les deux numéros de maillot portés par le grand Kobe Bryant des Los Angeles Lakers. Voici Woods avec une chance – à Los Angeles de tous les endroits – de rendre hommage à son ami décédé le mois dernier dans un accident d'hélicoptère.

"Ouais, c'est ironique, non?" Dit Woods.

De 24 pieds et 8 pouces, Woods s'est recroquevillé dans le putt d'aigle cassé de droite à gauche. Rien que net, euh, tasse. Si un golfeur a jamais représenté "Mamba Mentality" de Bryant, c'est Woods, qui offre cette semaine sa première victoire sur cette célèbre piste, où il a fait ses débuts sur le PGA Tour en tant que whippersnapper amateur de 16 ans et record. PGA Tour gagne n ° 83.

Tiger Tracker: Analyse trou par trou de la ronde de Woods

Woods a joué de façon régulière, si peu spectaculaire, lors du premier tour du Genesis Invitational et a signé pour un 69 de moins de 2, à cinq coups du rythme établi par Matt Kuchar, qui a tiré un 7 de moins de 64 sans bogey, trois coups de mieux que cinq golfeurs.

Woods a atteint un 31 de moins de 4 sous les neuf premiers grâce à des birdies sur les numéros 5 et 8. Au virage, Woods n'était qu'à trois coups de feu de la tête après avoir frappé six des sept fairways et six des huit greens en régulation.

Mais le deuxième neuf a été entaché par une série de tirs lâches, y compris quelques virages à gauche qui l'ont laissé hors de position et se bousculant pour sauver les pairs. Woods, qui est l'hôte du tournoi cette semaine, a déclaré que sa myriade d'autres tâches avait limité son temps de pratique et l'avait empêché de travailler sur son swing.

Sur le 10e par-4, connu pour être l'un des meilleurs par 4 pilotables du golf, Woods a opté pour le green et a raté un groupe d'arbres bordant le rough. Son terrain n'a pas atteint le green, mais Woods a été en mesure de se battre pour un pair et de maintenir en vie une manche sans bogey.

Puis vint le 12e trou.

Woods a frappé le fairway mais a tiré son approche vers la gauche. De la frange, il a traîné une puce à six pieds et a raté le bord avec son putt par pour son premier bogey de la journée. Il a continué à broyer des pars, brouillant à 13 et 15, où il a creusé un pied de 8 pieds pour garder sa ronde sur la bonne voie, et un heurtoir de genou de 5 pieds à 17. Mais il n'a pas pu se remettre de torchage de son lecteur à la droit à 18 ans et a terminé avec un bogey au dernier pour carder un dos neuf de 2 sur 38.

Woods, Justin Thomas et Steve Stricker partent de nouveau vendredi matin à 10 h 16 HE du large du 10e trou emblématique.

Lecture automatique

Affiche des vignettes

Afficher les légendes