Robert Rock remonte les années pour mener à Scottish Open

Six ans après avoir battu Tiger Woods en tête-à-tête, l'Anglais Robert Rock a franchi une autre étape personnelle en décrochant l'avantage à mi-parcours de l'Aberdeen Standard Investments Scottish Open

. Gullane sans défense pour un total de 13 sous le total et deux coups d'avance sur son compatriote Tyrrell Hatton et le suédois Jens Dantorp, avec Eddie Pepperell et le champion 2015 Rickie Fowler un autre coup de retour.

Lee Westwood faisait partie d'un groupe de quatre L'ancien champion des Masters, Trevor Immelman, sur huit sous le parachutiste et le leader du premier tour, Luke List.

Graeme McDowell a été le seul membre du contingent irlandais à prolonger son intérêt à l'approche du week-end. Vendredi, il est de 66.

Il est maintenant à cinq sous la normale pour le tournoi – huit coups de retard sur Rock. Cependant, Paul Dunne n'a pas réussi à faire la coupe d'un coup après avoir suivi son ouverture 67 avec un deuxième tour 70, le laissant sur trois sous.

Darren Clarke et Padraig Harrington ont également échoué à faire la coupe, après la deuxième journée jouent respectivement au niveau par et au dessus de quatre.

Pendant ce temps, Rock, 41 ans, n'a pas perdu de vue sur les 36 premiers trous pour la première fois de sa carrière et est en pole position pour décrocher l'une des trois places qualificatives pour l'Open Championship de la semaine prochaine, bien qu'il soit de toute façon à Carnoustie dans son rôle d'entraîneur de nombreux autres joueurs.

"J'ai commencé très bien dans quelques tournois récemment mais il s'agit de mettre quatre rounds ensemble et c'est le », a déclaré Rock, dont le dernier titre de l'European Tour est venu à Abu Dhabi en 2012, où il a disputé la finale avec Woods et a devancé le numéro un mondial, Rory McIlroy terminant deuxième et Woods troisième.

" Entrer dans l'Open est tout, mais vous devez d'abord vous concentrer sur cet événement et jouer le parcours ici avant cela. Je déteste manquer l'Open. Je serai là quoiqu'il arrive en tant qu'entraîneur, mais c'est difficile de jouer comme entraîneur et de ne pas jouer. "

Hatton a remporté les Dunhill Links en 2016 et 2017 et a révélé une autre victoire ici serait un coup de pouce bienvenu pour sa mère Karen, qui vit près d'Inverness et se rétablit à la maison après avoir subi une intervention chirurgicale pour enlever une tumeur dans son poumon.

"Il a été chanceux qu'ils l'aient attrapé tôt," a dit Hatton. "Elle regardera à la télé et je ferai de mon mieux pour être là dimanche."

Malgré l'ajout d'un 64 sans bogue à son ouverture de 65, Hatton était loin d'être satisfait de sa frappe de balle, ajoutant: "Sur certains plans, je n'ai littéralement même pas frappé de grooves. J'étais tellement hors de l'orteil que je suis surpris qu'il soit allé de l'avant pour être honnête.

«Moi et le driving range ne sont pas amis donc je vais rester loin de ça, avoir l'après-midi libre et j'espère me réveiller avec »

Pepperell a terminé quatrième lors de la dernière édition de l'Open écossais à Gullane en 2015 et a besoin d'un autre top-10 cette semaine pour avoir la chance d'obtenir une deuxième apparition à l'Open

. Pepperell a déclaré: "Cela semble être le secret pour moi, il suffit de sortir et d'avoir de bons repas à Edimbourg et de boire un peu. "Je vais en fait commenter pour BBC Five Live pendant quelques jours si je ne joue pas. Évidemment, je préfère jouer, mais nous attendons de voir. »

Connor Syme, écossais, a établi un nouveau record de 62 points au début de la journée, interrompu peu avant 20h par le Japonais Hideto Tanihara, qui a enregistré un aigle. Sept birdies dans ses 15 premiers trous menacent les 59 premiers dans l'histoire du Tour Européen avant de finalement signer pour un 61.

 Graeme McDowell a tiré un 66 au deuxième tour de l'Open écossais. Photo: Andrew Redington / Getty
Graeme McDowell a tiré un 66 au deuxième tour de l'Open écossais. Photographie: Andrew Redington / Getty
 

En revanche, le grand gagnant cinq fois, Phil Mickelson, a manqué la coupe après avoir terminé un par un, admettant: "J'ai un peu de travail à faire sur mon jeu, je n'ai pas bien joué. Maintenant, j'ai quelques jours de plus pour aller à Carnoustie et essayer de le faire. "

Collation des scores au second tour (Gbr & Irl sauf indication contraire, par 70):

127 Robert Rock 64 63
129 Tyrrell Hatton 65 64, Jens Dantorp (Suède) 64 65
130 Eddie Pepperell 67 63, Rickie Fowler (États-Unis) 64 66
131 Haotong Li (Chn) 66 65, Alexander Bjork (Suède) 67 64 , Scott Fernandez (Spa) 64 67, Lee Westwood 64 67
132 Luke List (États-Unis) 63 69, Sam Horsfield 67 65, Trevor Immelman (Rsa) 68 64, Dylan Frittelli (Rsa) 65 67, Aaron Rai 69 63
133 Steven Brown 69 64, Soren Kjeldsen (Den) 66 67, Charley Hoffman (États-Unis) 67 66, Gonzalo Fernandez-Castano (Spa) 67 66, Hideto Tanihara (Jpn) 72 61, Thongchai Jaidee (Tha) 68 65 , Marcel Siem (Ger) 66 67, Justin Rose 67 66, Connor Syme 71 62, Ian Poulter 66 67, Russell Knox 66 67
134 Matthieu Pavon (Fra) 67 67, Brandon Stone (Rsa) 70 64, Jorge Campillo (Spa) 69 65, Julien Guerrier (Fra) 65 69, Danny Willett 66 68, Jam Es Morrison 69 65, Kiradech Aphibarnrat (Tha) 69 65, Duncan Stewart 70 64, Jordan Smith 67 67, Benjamin Hébert (Fra) 69 65, Alexander Levy (Fra) 68 66, Matthew Fitzpatrick 68 66, Patrick Reed (États-Unis) 65 69, Oliver Farr 69 65
135 Graeme McDowell 69 66 Nicolas Colsaerts (Bel) 70 65, Ryan Fox (Nzl) 67 68, Matthew Southgate 65 70, Jin-ho Choi (Kor) 68 67, Scott Hend (Autriche) 66 69, Adam Bland (Autriche) 67 68, Dean Burmester (Rsa) 68 67, Christiaan Bezuidenhout (Rsa) 69 66, Justin Walters (Rsa) 66 69
136 Ricardo Gouveia (Prt) 68 68, Joakim Lagergren (Suède) 67 69, Oliver Fisher 67 69, Robert Karlsson (Suède) 65 71, Rak hyun Cho (Kor) 69 67, Thomas Detry (Bel) 70 66, Gavin Green (Mal) 69 67, Clement Sordet (Fra) 66 70, Darren Fichardt (Rsa) 69 67, Cameron Smith (Aus) 68 68, Jamie McLeary 68 68, Stephen Gallacher 70 66, Andrea Pavan (Ita) 70 66, Pedro Oriol (Spa) 71 65, Lorenzo Gagli (Ita) 70 66, Thomas Pieters (Bel) 68 68, Richard Sterne (Rsa) 65 71

Le fol les joueurs qui n'ont pas fait la coupe:

137 Lasse Jensen (Den) 67 70, Matteo Manassero (Ita) 68 69, Jacques Kruyswijk (Rsa) 68 69, Peter Hanson (Swe) 66 71, Jeff Winther (Den) 70 67, Paul Dunne 67 70 Nacho Elvira (Spa) 71 66, Erik Van Rooyen (Rsa) 73 64, Edoardo Molinari (Ita) 68 69, Bradley Drague 68 69, Soomin Lee (Kor) 67 70 , Lucas Bjerregaard (Rep.) 68 69, David Horsey 69 68, Matt Kuchar (États-Unis) 68 69, Chris Paisley 67 70, Jonas Blixt (Suède) 69 68
138 Hideki Matsuyama (Jpn) 68 70, Chris Wood 68 70 , Richie Ramsay 66 72, Charlie Ford 70 68, Ross Fisher 70 68, Haydn Porteous (Rsa) 71 67, Ashun Wu (Chn) 69 69, Bradley Neil 68 70, Jason Scrivener (Aus) 70 68, Shubhankar Sharma (Ind) 68 70, Tapio Pulkkanen (Fin) 70 68, Laurie Canter 67 71, Chris Hanson 71 67, Fabrizio Zanotti (Prive) 70 68, Martin Laird 72 66
139 Martin Kaymer (Ger) 69 70, Scott Jamieson 71 68, Chase Koepka (États-Unis) 69 70, Marc Warren 68 71, Ernie Els (Rsa) 70 69, Wade Ormsby (Aus) 68 71, Rafael Cabrera-Bello (Spa) 72 67, Gregory Havret (Fra) 70 69, Richard Bland 68 71, Peter Whiteford 65 74, David Howell 70 69, Daniel Im (États-Unis) 69 70, Ashley Chesters 69 70, Andrew Dodt (Aus) 71 68, George Coetzee (Rsa) 69 70, Raphaël Jacquelin (Fra) 69 70, Lee Slattery 69 70, Phil Mickelson (États-Unis) 70 69, David Drysdale 69 70, Jeunghun Wang (Kor) 70 69
140 SSP Chawrasia (Ind.) 71 69, Zander Lombard (Rsa) 74 66, Darren Clarke 71 69 Matthias Schwab (Aut.) 67 73, Alvaro Quiros (Spa) 73 67, Adrien Saddier (Fra) 70 70, Peter Uihlein (États-Unis) 72 68, Julian Suri (États-Unis) 69 71, Sebastien Gros (Fra) 71 69, Ryan Evans 71 69, Nino Bertasio (Ita) 72 68
141 Mike Lorenzo-Vera (Fra) 71 70, Paul Waring 67 74, Daniel Brooks 68 73, Callum Shinkwin 70 71, Matthew Baldwin 75 66, Kevin Chappell (États-Unis) 69 72, Renato Paratore (Ita) 73 68, Andy Sullivan 71 70, Romain Wattel (Fra) 68 73 , Thomas Bjorn (Rep.) 70 71, Austin Connelly (Can) 72 69
142 Mikko Ilonen (Fin) 71 7 1, Gregory Bourdy (Fra) 71 71, Adrian Otaegui (Spa) 68 74
143 Matt Wallace 71 72, Thomas Aiken (Rsa) 72 71, Jamie Donaldson 71 72, Sam Brazel (Aus) 70 73
144 Carlos Pigem (Spa) 69 75, Padraig Harrington 73 71 Pablo Larrazabal (Spa) 72 72
145 Conor O'Neil 72 73
146 David Lipsky (États-Unis) 73 73
148 Jason Norris (Aus) 74 74, Pharaon Khongwatmai (Tha) 70 78, Maximilien Kieffer (Ger) 71 77
150 Brett Rumford (Aus) 72 78

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *