Passer à un putter à long manche soulève les perspectives de Scott

Adam Scott attribue son retour à un putter à long manche pour sa renaissance sur les verts alors qu'il s'apprête à se qualifier pour l'US Open du mois prochain.

L'ancien n ° 1 mondial est revenu à un putter à manche à balai, comme il l'a fait quand il a terminé à égalité au Masters 2011 et a remporté les Championnats du monde de golf-Bridgestone plus tard dans l'année.

Lors de son deuxième événement, Scott a profité de sa performance la plus complète de la saison lorsqu'il s'est classé 11e au Players Championship de la semaine dernière.

Bien que Scott doive utiliser le club d'une manière légèrement différente en raison de l'interdiction de l'ancrage contre le corps en 2016, le mouvement va encourager les fans qui se souviendront de lui à utiliser un putter à manche long pour remporter les Masters 2013.

Scott – qui s'est classé 32e sur le terrain de 144 joueurs chez TPC Sawgrass pour les coups gagnés au putting et 18e dans la catégorie tee-to-green – a déclaré que c'était sa meilleure performance de 72 trous cette année.

"Il doit être – je suppose que les statistiques étaient une bonne indication de cela", a déclaré Scott AAP.

"Mon jeu est proche de la concurrence, donc c'est bon signe."

Scott a déclaré que de meilleurs résultats sur les verts diminuaient sa frappe de balle de classe mondiale.

"(Dernière) semaine, j'ai mieux fait pour quatre manches consécutives que toute l'année", at-il déclaré.

"La confiance augmente avec le putter et cela libère certainement le reste de la partie.

"Si je peux continuer à bien me balancer, j'espère que ce sera le début d'une bonne partie de golf pour moi."

Scott a grimpé de six places dans le classement mondial à No.65 après le passage du putter.

Au tournoi Byron Nelson de cette semaine au Texas, il poursuivra sa quête pour se faufiler parmi les 60 meilleurs joueurs du monde, invités à l'US Open.

Scott, vainqueur du Byron Nelson en 2008, naviguera sur le nouveau terrain d'accueil Trinity Forest Golf Club à Dallas aux côtés de son compatriote australien Marc Leishman pour les deux premiers tours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *