La meilleure carrière 61 relève Leishman à Byron Nelson

LOS ANGELES – L'Australien Marc Leishman a eu deux aigles à 61 sous le total par 61 jeudi pour prendre une avance de trois coups au tournoi Byron Nelson de l'US PGA Tour

Leishman, qui a réalisé le meilleur tour de son PGA. Carrière en tournée, ouverte avec un aigle au cinquième trou par cinq à Trinity Forest, le nouveau parcours au sud de Dallas, Texas, accueillant le tournoi pour la première fois.

Il a fait des birdies consécutifs au sixième et septième, puis oisonné trois fois de suite aux 10e, 11e et 12e avant de rouler dans un putt d'aigle de 13 pieds au par-cinq 14.

Il a ajouté un autre oiselet à la par-trois 17e pour terminer un coup timide

L'Australien a frappé 17 des 18 verts en règlement et a fait chaque putt qu'il a affronté à l'intérieur de 10 pieds, mais a dit qu'il n'a jamais pensé à la possibilité de tirer un 59.

"Je ne voulais pas de me laisser devancer, ce qui était bien », a déclaré le joueur de 34 ans, trois fois vainqueur du circuit de la PGA

. ixty-one – Je vais le prendre ", a ajouté Leishman, qui a publié des tours de 62 à quatre reprises dans sa carrière.

Il était à trois coups devant les Américains JJ Spaun et Jimmy Walker. Spaun s'est arrêté le 10 et après deux birdies et un bogey dans ses neuf premiers trous, il a réussi six trous, dont quatre de suite, du deuxième au cinquième et du septième et huitième.

Je ne voulais pas laisser Je devance moi-même ce qui était bon, a déclaré Marc Leishman. Photo: Ray Carlin / Reuters

Walker a eu cinq birdies et un aigle sur le premier pour sa part de deuxième sur un 64 coups devant un grand groupe sur 65 qui incluait le mexicain Abraham Ancer et l'américain Sam Saunders. Spieth était huit à la dérive dans son tournoi local, qui a déménagé à Trinity Forest après 35 ans au TPC Four Seasons à Irving.

Malgré son surnom de «forêt», le parcours sur terrain accidenté ne comporte ni arbres, ni arbres.

Leishman, qui a frappé tous les fairways dans la réglementation, a dit que c'était la clé.

"Les fairways sont généreux, mais si vous êtes hors d'eux, vous avez des ennuis", at-il dit. les plus grands noms du terrain ont trouvé le nouveau parcours inhospitalier.

L'Espagnol Sergio Garcia était 11ème après une manche qui incluait deux birdies et trois bogeys. Le Japonais Hideki Matsuyama et l'Américain Matt Kuchar ont également terminé la journée de jeu.

Kuchar était clairement frustré pendant son tour, et il était circonspect lorsqu'on lui a demandé ses impressions sur la Forêt de la Trinité

Je n'ai rien de gentil à dire, je ne dis rien du tout ", at-il dit.

Garcia a dit que le problème était son jeu.

" Le parcours a bien joué ", a déclaré l'Espagnol. "Se raffermir un peu, mais le temps était beau, il n'y avait pas beaucoup de vent. Je n'ai pas réussi à l'approcher de la broche. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *