Irish Open: Danny Willett sur le point de mettre fin à une course sans victoire de deux ans | Golf | sport

Willett, âgé de 30 ans, est revenu d'un double bogey au début de la ronde pour inscrire un par 70 et prendre la cinquième place à six sous la normale dans les conditions idéales du célèbre parcours Glashedy conçu par Pat Ruddy. 19659002] Willett, originaire de Sheffield, est dans la nature sauvage du golf depuis début 2016, lorsqu'il a remporté le Dubaï Desert Classic et s'est ensuite levé fièrement pour être équipé d'une veste verte Augusta National.

qui a atteint un sommet de 9 en remportant les Masters, a connu un succès de dégustation encore une fois sixième à la fin de l'année à l'Open de Hong Kong alors qu'il a montré une bonne forme récente en terminant T8th à l'Open d'Italie le mois dernier. Willett a dit: "Quand tu te bats, c'est très dur de le frapper – tu essaies de le frapper en sécurité, en particulier les terrains de golf comme la semaine dernière et cette semaine.

"Ça donne vous un peu d'un tampon là-dedans. Oui, comme je l'ai dit, les résultats ne viennent pas toujours mais c'est bien que nous ayons quelques belles parties ensemble ici et que nous jouions les trois prochaines semaines.

"Il est bon de créer de l'élan. "

Le seul désavantage pour Willett et Lee Westwood, compatriote de golf des Trois Lions, juste derrière Willett, est qu'ils seront en piste samedi lorsque l'Angleterre affrontera la Suède dans les quarts de finale de la Coupe du Monde. 19659009] "Tout ira bien. Je suis sûr qu'ils se débrouilleront bien sans que je les regarde », a déclaré Willett.

« Nous devrons demander à l'équipe de télévision de nous tenir au courant. »

L'hôte du tournoi, Rory McIlroy, s'est assuré C'était vraiment un 'mauvais' deuxième tour 73 qui l'a laissé tomber à un sous le pair.

"J'ai bogué trois des cinq derniers ou quelque chose comme ça, ce qui n'est pas génial, mais j'ai de nouveau bien joué"

"Le jeu s'est bien passé. Je n'ai plus rien perdu sur les greens mais j'espère pouvoir inverser la tendance ce week-end. "

Le trio Kiwi Ryan Fox (69), le Français Mattieu Pavon (68) et le Sud-Africain Erik Van Rooyen (65) l'épreuve par un coup à huit sous la normale

Le Suédois Joakim Lagergren (68 ans), vainqueur de l'Omnium sicilien de cette année, est quatrième à sept sous la normale

avec Willett à six ans L'Anglais Sam Horsfield (69e) avec Westwood (71e), juste un coup plus loin sur cinq sous le pair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *