PRESENTATION – Le circuit européen reste en Australie mais fait un long voyage de la côte est à la côte ouest. Clément Sordet, Grégory Bourdy et Adrien Saddier sont les trois Français impliqués dans un tournoi différent de tous les autres. Explication

Une autre réunion inhabituelle mais rafraîchissante cette semaine sur le circuit européen. Après l'ISPS Handa Vic Openle le week-end dernier, pour la première fois de l'histoire du golf, les joueurs professionnels ont pu partager le même prix sur le même parcours, cette fois à l'ISPS Handa World Super 6 Perth.

Aphibarnrat, garde le titre absent

Il s’agit de la troisième édition de cet événement, contrairement à tous les autres (partiellement approuvés par le European Tour, le PGA Tour of Australasia et le Asian Tour), où deux manches de percussions ont été combinées avec une qualification pour les 65 une égalité, puis une deuxième coupe après 54 trous où seuls les six premiers trous du dimanche, seuls six trous, sont décisifs en match play et en face à face. L'Australien Brett Rumford a été le premier vainqueur en 2017, suivi du Thai Kiradech Aphibarnrat en 2018. Le dernier n'est malheureusement pas sur la côte ouest de l'Australie cette année, alors qu'il entame en même temps le Genesis Open (PGA Tour) à Los Angeles (Californie). ) à la suite de Tiger Woods, Rory McIlroy et autres Dustin Johnson.

56 Australiens au début

David Law, vainqueur de l'ISPS Handa Vic Open, écossais, tentera de dépasser les deux alors que le peloton offre la présence de 56 golfeurs australiens (sur 156 inscrits). Parmi eux, Wade Ormsby et Brad Kennedy, le deuxième dans la banlieue sud de Melbourne dimanche dernier, mais aussi Jason Scrivener, Lucas Herbert, Marcus Fraser ou le vainqueur de l'US Open 2006, Geoff Ogilvy. La plupart étaient déjà actifs au Vic Open, de même que la plupart des golfeurs européens tels que l'Irlandais Paul Dunne, l'Espagnol Adrian Otaegui, le Belge Nicolas Colsaerts et l'Anglais Callum Shinkwin. Il faut ajouter des hommes en forme tels que l'Anglais Tom Lewis et le Néo-Zélandais Ryan Fox, respectivement troisième et sixième en Arabie Saoudite (le 3 février), ou le flamand Thomas Pieters, qui a triomphé le 25 novembre. à Melbourne du Championnat du monde avec son collègue Thomas Detry. Pieters, qui traverse trois étapes lors du Tour de 2019, dont une seizième place à Abou Dhabi le 19 janvier.

Sordet, en bonne dynamique

Comme à Geelong il y a quelques jours, les trois mêmes Français font le voyage. Huit au Vic Open, Clément Sordet est dans une bonne dynamique alors que Grégory Bourdy et Adrien Saddier sont au contraire dans une passe difficile. Les deux joueurs, qui ont perdu leur droit de jouer lors du Tour de 2019, n'ont pas effectué la première coupe vendredi dernier. Bordeaux a perdu 62 places au classement mondial (707), alors que Haut-Savoie a connu quatre échecs consécutifs depuis le début de la saison 2018-19.

ISPS Handa World Super 6 Perth (tournée européenne) – Don de 1.000.772 EUR

Les joueurs à regarder

Tom Lewis (Ang), Wade Ormsby (Aus), Paul Dunne (Irl), David Law (Eco), Kurt Kitayama (États-Unis), Matthew Griffin (Aus), Jason Scrivener (Aus), Lucas Herbert (Aus), Marcus Fraser (Aus), Nick Flanagan (Aus), Brad Kennedy (Aus), David Bransdon (Aus), Matthew Stieger (Aus), Yuta Ikeda (Jap), Adrian Otaegui (Comme), Gavin Green (Mal), Justin Harding (AfS) ), Janewattananond Jazz (Tha), Prom Meesawat (Tha), Ryan Fox (Nouvelle-Zélande), Thomas Pieters (Bel), Thomas Aiken (AfS), Nicolas Colsaerts (Bel), Ashley Chesters (Ang), David Drysdale (Eco), Anton Karlsson (Sue), Hugo Léon (Chi), Callum Shinkwin (Ang).

Les Français sont fiancés

Grégory Bourdy, Clément Sordet, Adrien Saddier.

Pour suivre à la télévision l'ISPS Handa World Super 6 Perth (tournée européenne):

Jeudi 14 février, 1er tour: 6h (golf +)

Vendredi 15 février 2e tour: 6h (golf +)

Samedi 16 février, 3ème tour: 6h (Golf +)

Dimanche 17 février, 4ème tour: 04h00 (Golf +)