Golf: Leishman déclenche une carrière de 61 pour mener Byron Nelson

(Reuters) – L'Australien Marc Leishman a marqué 61 points en trois lancers après le premier tour de l'AT & T Byron Nelson dans sa nouvelle maison à Dallas jeudi, alors que le favori local Jordan Spieth a échoué.

17 mai 2018; Dallas, TX, États-Unis; Marc Leishman joue son tir du 18e trou lors de la première ronde du tournoi de golf AT & T Byron Nelson au Trinity Forest Golf Club. Mandatory Crédit: Ray Carlin-USA AUJOURD'HUI Sports

Le numéro 16 mondial Leishman, soutenu par une paire d'aigles au Trinity Forest Golf Club, a été éliminé par une série de 10 en moins pour s'asseoir à trois coups d'Américain JJ Spaun et Jimmy Walker.

Leishman a été gentil avec le nouveau site du tournoi après avoir terminé six fois parmi les 15 premiers en neuf départs à son précédent domicile au TPC Four Seasons Las Colinas.

"J'aurais été le critique le plus dur de cet endroit juste parce que j'adore cet autre endroit à Las Colinas", a déclaré Leishman. "Mais je suis arrivé ici et j'ai regardé au-delà du club et je me suis dit:" Ça va être vraiment bon. "

" J'ai aimé ça aujourd'hui. "

17 mai 2018; Dallas, TX, États-Unis; Jordan Spieth joue son tir du septième tee lors de la première ronde du tournoi de golf AT & T Byron Nelson au Trinity Forest Golf Club. Mandatory Credit: Ray Carlin-USA AUJOURD'HUI Sports

Leishman n'aurait pas pu demander un meilleur départ à son tour puisque son approche de 237 verges au premier trou par-cinq s'est arrêté à trois pieds de la coupe, lui permettant un aigle qui a préparé le terrain pour une journée mémorable.

Le triple vainqueur du PGA Tour, dont le record précédent était de 62, a ensuite fait des birdies aux sixième et septième trous avant un tour brûlant dans les neuf derniers qui incluait quatre oiselets et un aigle au par-cinq 14e. [Spa123] Spaun, qui a débuté le 10, a réussi six oiselets au cours d'une superbe séquence de neuf trous pour s'asseoir avec Walker, un des huit joueurs du Mexique Abraham Ancer et des Américains Sam Saunders et Jonathan Byrd.

17 mai 2018; Dallas, TX, États-Unis; Jimmy Walker pompe son poing après avoir fait birdie sur le neuvième vert lors de la première ronde du tournoi de golf AT & T Byron Nelson au Trinity Forest Golf Club. Mandatory Credit: Ray Carlin-USA AUJOURD'HUI Sports

Le numéro trois mondial Spieth (69), le joueur le mieux classé du peloton, a bien fait d'effacer un boguey au par quatre avec des birdies à sept et huit, mais seulement un autre birdie le reste du parcours et était dans une part de la 57ème place.

Le natif de Dallas, qui cherchait sa première victoire cette année, adorerait être dans sa ville natale cette semaine.

"C'était à peu près aussi facile de faire du green que j'ai jamais vu cet endroit", a déclaré Spieth. "Vous savez, la balle courait beaucoup, vous n'aviez pas à frapper beaucoup de club sur les tertres de départ et sans le vent. C'est normalement la défense du terrain de golf.

"Donc, pas surpris de voir un tour bas. 10-under est un tour incroyable de toute façon pour Marc. Pas surpris de voir de faibles scores. »

L'ancien champion des États-Unis, Adam Scott, qui cherchait sa première victoire en PGA depuis 2016, a mixé six oiselets avec deux bogeys pour atteindre quatre sous et une part de 23e.

Hideki Matsuyama, numéro un mondial du Japon, et Sergio Garcia, numéro 14 mondial, ont obtenu un 72-year-s sur un score de 72 pour s'asseoir à une position lointaine de la 120ème place.

Le champion en titre, Billy Horschel, qui a pris le départ dans le dernier quart, avait un aigle au 14e trou par 5 avant de passer à 68 sous le total, ce qui lui a valu sept tirs au but.

Reportage de Frank Pingue à Toronto et écrit par Jahmal Corner à Los Angeles; Montage par Ian Ransom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *