Fort Worth Invitational 2018 Betting Aperçu

Le PGA Tour fait le petit saut de Trinity Forest au Colonial Country Club et notre homme a la verité. Lire l'aperçu en profondeur de Steve avant le début de jeudi ici …

Histoire du tournoi

Première mise en scène en 1946, le Fort Worth Invitational est un favori sur le PGA Tour et c'est bien de le voir toujours présent, malgré le manque de sponsor. Dean & Deluca, Crowne Plaza, la Banque d'Amérique, MasterCard et Southwestern Bell ont tous mis leur nom au tournoi et Charles Schwab parrainera le tournoi l'année prochaine.

Les gagnants de l'événement reçoivent une veste en tartan à carreaux et leurs noms sont gravés sur un mur des champions adjacent au premier tee.

Le résident local, Ben Hogan, a remporté les deux premiers renouvellements avant de continuer à l'emporter encore trois fois dans les années 50. Personne d'autre n'a remporté le titre plus de deux fois.

Lieu

Club de pays colonial, Fort Worth, Texas

Détails du cours

Par 70 -7,209 yards
2017 – 71.15

Conçu par John Bredemus et ouvert en 1936, le Colonial Country Club a organisé l'US Open dès 1941, après que Perry Maxwell ait modifié les trous trois, quatre et cinq. Ce merveilleux parcours classique a accueilli cet événement depuis sa création et sur le US Tour, seul le Masters américain a été organisé sur le même site plus longtemps.

Colonial est une piste étroite et bordée d'arbres avec 12 trous de chien-jambes et petites verdures d'agrostide qui tournent habituellement autour de 12 sur le stimpmeter. L'eau est en jeu sur six trous et le parcours est jonché de bunkers de fairway stratégiquement placés.

Le premier trou par 5 a de nouveau été classé trou le plus facile sur le parcours l'année dernière et le quatrième par Trois affrontements, qui étaient les seuls trous modifiés par Maxwell avant l'US Open en 1941, sont surnommés les «Horrible Horseshoe» et ils sont souvent les trois plus difficiles, mais l'année dernière, le trio est classé cinquième, septième et premier.

Les trous 12, 13 et 14 étaient les troisième, deuxième et quatrième trous les plus durs il y a 12 mois.

Le CC colonial est souvent appelé affectueusement "Hogan's Alley" après le cinq-fois gagnant Ben .

Prévisions météorologiques

Couverture TV

Sky Sports présente en direct la couverture du groupe vedette à partir de 18h00 le jeudi et le vendredi, avec couverture complète à partir de 21h: 00 (heure du Royaume-Uni et de l'Irlande) pour les deux premiers jours. Les retransmissions en direct des troisième et quatrième tours commencent à 18h00 samedi et dimanche.

Les cinq derniers gagnants

2017 – Kevin Kisner -10
2016 – Jordan Spieth -17
2015 – Chris Kirk -12
2014 – Adam Scott -9 (séries éliminatoires)
2013 – Boo Weekley -14

Que faut-il pour gagner le Fort Worth Invitational?

Phil Mickelson s'est classé cinquième pour la distance de conduite lorsqu'il a gagné ici il y a dix ans, mais aucun autre vainqueur ne s'est classé dans le top dix pour cette statistique au cours de la dernière décennie et ce n'est pas du tout à considérer. Colonial est court selon les normes modernes et DD est une statistique non pertinente. Il n'y a que deux par 5 et les fers sont retirés plusieurs tees. Le classement DD moyen des dix derniers gagnants est juste 33,1

Kisner a été classé numéro un pour la précision de conduite il y a 12 mois et cinq des huit derniers gagnants se sont classés dans le top dix pour cette stat mais cela ne devrait pas être considéré comme trop vital. Spieth ne s'est classé que 54ème pour DA quand il a gagné en 2016 et Chris Kirk classé 60ème il y a trois ans! Le classement moyen des DA des dix derniers gagnants est de 21,7

Kirk était l'un des gagnants les plus étranges, statistiquement, que j'ai vu sur le circuit de la PGA. Il a tout simplement incroyablement bien réussi, avec une moyenne de 1,57, donc nous devrions peut-être ignorer le fait que, en plus de se classer 40ème pour DD, 60ème pour DA et 39ème pour Scrambling, il est classé 62ème pour les Verts en Régulation, sept des dix derniers se sont classés parmi les dix premiers pour GIR et six de ces sept se sont classés parmi les six premiers . Le classement GIR moyen des dix derniers gagnants est exactement 15.

Kisner s'est classé deuxième pour Scrambling et il y a deux ans, Spieth s'est classé premier donc une excellente touche autour du green est un gros plus mais en plus du 39ème rang de Boo Weekly ne se classait qu'à la 40ème place, portant à 14,4 le classement moyen des dix derniers gagnants.

Kisner se classe premier pour DA et deuxième pour GIR et Scrambling et il serait facile de penser qu'il est le vainqueur archétypal de cette courte piste serrée. mais les gagnants ici presque toujours putt brillamment . Le classement Putting Average de Kisner était 28e et exceptionnellement élevé chez Colonial. Tous les autres gagnants au cours des dix dernières années se sont classés au 17e rang ou mieux et sept des dix se sont classés parmi les cinq premiers pour la moyenne pondérée. Le classement moyen moyen des dix derniers gagnants est seulement de 7,7

Une capacité à gérer les conditions venteuses est habituellement essentielle, mais comme ce fut le cas la semaine dernière à Trinity Forest, il n'y a pas grand-chose dans la prévision et nous attendons

Kevin Kisner n'a rien fait pour améliorer les corrélations il ya 12 mois, mais deux liens possibles sont Deere Run et Augusta. Ils ne semblent pas corréler visuellement, mais les trois sites récompensent les excellentes aptitudes de frappes de balle et de jeu court et forment bien aux trois parcours.

David Toms, Kenny Perry, Steve Stricker, Zach Johnson et Jordan Spieth ont tous récemment a remporté ce titre et le John Deere Classic présenté à Deere Run dans l'Illinois. Le premier succès de Sean O'Hair en PGA Tour a eu lieu à Deere Run et Brandt Snedeker et Tim Clark ont ​​terminé deux finalistes aux deux tournois.

Zach Johnson a remporté ce titre deux fois récemment, alors des neuf hommes. Pour remporter les dix dernières éditions, quatre ont également remporté les US Masters – Johnson, Spieth, Mickelson et Adam Scott.

Y a-t-il un gagnant de l'Identikit?

Kisner n'avait que 33 ans lorsqu'il a gagné l'année dernière, il s'agissait de sa deuxième victoire en PGA Tour et il jouait à Colonial pour la quatrième fois. contre le grain un peu.

Avec une longueur hors de propos, les pros du bon vieux temps ont vraiment une grande chance d'ajouter à leur argenterie et je dis ajouter parce que la grande majorité des gagnants ici ont déjà accumulé beaucoup de titres.

Avant la victoire de Spieth il y a deux ans, Sergio Garcia, en 2001, était le dernier joueur de moins de 30 ans à gagner et huit des 20 derniers gagnants étaient âgés de 40 ans ou plus. L'âge moyen des gagnants ici est de 37 ans.

Colonial est un cours que prend un peu pour apprendre à connaître et les débutants ont un mauvais dossier. Historiquement, les vainqueurs ont déjà joué l'événement huit fois en moyenne et il est rare de voir quelqu'un gagner leur premier tournoi de la PGA ici.

Garcia était le dernier chrono à gagner, en 2001, mais il avait déjà gagné en Europe Avant cela, Ian Baker-Finch a remporté son premier titre de la PGA Tour en 1989, mais il avait déjà goûté au succès, ayant déjà remporté Down Under. Nous savons tous à quel point le vainqueur des Masters américains 2017, Sergio, et Baker-Finch ont remporté un Open Championship.

Price Kisner a été reculé de [40.0] à [30.0] avant l'an dernier, Spieth était le 7/1 favori en 2016 et les quatre vainqueurs avant lui se sont envolés à environ 33/1, 16/1, 100/1 et 16/1

In-Play Tactics

Kisner a remporté l'événement d'une manière typique l'année dernière. Il n'a jamais été en dehors des dix premières places et il ne menait pas après trois rounds.

Jordan Spieth, il y a deux ans, était assis neuvième et trois seulement après le premier round. à mi-chemin, il a mené par un tir avec un tour à faire. Bien qu'il ait continué à gagner par trois, sa fin folle, qui l'a vu faire un birdie chip-in sur 17 et un birdie putt monstre sur 18, masqué une dernière journée difficile et menant ici à travers 54 trous n'est clairement pas facile . Spieth a été le premier meneur du troisième tour à gagner depuis Phil Mickelson en 2008.

Être en forme avec le rythme est généralement la voie à suivre et être sur les talons des leaders semble être l'endroit idéal pour être. Les deux gagnants qui ont précédé Spieth étaient à sept et six coups à la dérive et à l'extérieur du top dix à mi-chemin, mais c'est inhabituel. Avant la victoire de Scott en 2014, Rory Sabbatini en 2007 et Sergio Garcia en 2001 avaient été les deux seuls vainqueurs de ce siècle à être en dehors du top-10 et plus de quatre coups à 36 trous et 14 des 16 derniers vainqueurs plus de deux coups de la tête avec un tour à faire. Kisner et Kirk sont les hommes bizarres et ils ont seulement traîné par trois donc bien qu'il soit difficile de gagner du front, gagner à des kilomètres est rare.

Leaders du marché

Le champion 2016, Jordan Spieth est difficile à imaginer étant donné l'importance du putting et la façon dont il joue actuellement avec le flat-stick. En fait, il a très bien réussi à Sawgrass il y a une quinzaine de jours, mais il a raté plusieurs putts à la Trinity Forest la semaine dernière, où il s'est classé 69e pour le Putting Average. Le numéro trois mondial en moyenne 1,85 putts par vert et s'il répète que là, il ne sera pas proche de gagner à nouveau le titre.

Jon Rahm a presque confondu toutes les statistiques il y a 12 mois quand il a terminé troisième à 22 ans, alors on sait qu'il aime le lieu mais sa forme a été médiocre à ses deux derniers départs.

Après sa victoire sur le circuit européen, Rahm a raté la coupe au Zurich Classic de la Nouvelle-Orléans aux côtés de Wesley Bryan avant de terminer une décevante 63e place au Players Championship il y a une quinzaine de jours, malgré un départ décent. Tout compte fait, aussi talentueux qu'il soit, il est trop petit cette semaine

Rickie Fowler a terminé cinquième à la troisième de ses cinq visites en 2012 mais c'est son premier départ depuis le début des rondes de 80 et 75 à manquer la coupe confortablement en 2014, donc après une coupure manquée à Sawgrass la dernière fois, il est très facile à écarter et je soupçonne, comme Justin Rose il est ici parce qu'il doit être. Comme Iain Carter souligne ici les règles de la PGA Tour exigent que leurs membres participent à un événement qu'ils n'ont pas joué au cours des quatre dernières années.

Players Champ, Webb Simpson est un excellent choix pour Colonial et ayant terminé troisième en 2016, après deux coupes manquées en 2009 et 2010, Simpson a mené par deux avec un tour à jouer il y a 12 mois. Il n'y a aucune raison de penser qu'il ne se disputera pas, à part le fait qu'il est notoirement difficile de sauvegarder une victoire, et c'est doublement vrai lorsque cette victoire est un biggy comme les Players.

Sélections [19659003] La forme de cours de Jimmy Walker, en lisant 56-10-65-29, n'a rien d'extraordinaire, mais il a l'air de bien se débrouiller cette année maintenant qu'il prend finalement le dessus sur une mauvaise dose de maladie de Lyme. [19659004] Walker a juste le bon profil et avec des figures individuelles en lisant 4-2-6 depuis qu'il a terminé 20ème aux US Masters, il est difficile de le voir ne pas se disputer à nouveau. La dernière victoire de la 38-year-old est venue au Championnat US PGA 2016 mais juste quelques mois auparavant il a gagné le Valero Texas Open donc il a déjà gagné dans son état natal et il met très bien.

Je ne pouvais pas partir Zach Johnson avec une cote de plus de [40.0] étant donné qu'il joue OK cette année et que mes autres sélections sont des outsiders, Sean O'Hair et Ben Crane .

La forme d'O'Hair est vraiment in-and-out et il se retira après un départ affreux pour les joueurs, mais il est septième à l'Arnold Palmer et deuxième au Valero. Texas Ouvert cette année déjà et il a terminé deuxième l'année dernière donc il est trop gros pour continuer [200.0].

Ben Crane est un botté de dégagement encore plus spéculatif mais le gagnant de cinq ans a 42 ans ici (trois top-cinq) et il a attiré mon attention ces derniers temps.

Sélections:
Jimmy Walker @ [34.0] Zach Johnson @ [42.0] Sean O'Hair @ [180.0] Ben Crane @ [310.0]

Je serai de retour vendredi avec le blog In-Play.

* Vous pouvez me suivre sur Twitter @SteveThePunter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *