Dustin Johnson termine sa 18e victoire en carrière avec un incroyable aigle au FedEx St. Jude Classic

Dustin Johnson n'a pas semblé avoir ses meilleurs trucs tôt dimanche dans la dernière manche du FedEx St. Jude Classic, et cela aurait probablement suffi pour repousser Andrew Putnam, qui a ensuite porté deux cartes … Plus de 72 ans. S'il a pu l'activer, DJ a eu l'occasion de fuir le terrain, de la même façon qu'il s'est enfui au Sentry Tournament of Champions, sa première victoire cette saison.

En fin de compte, c'est exactement ce que Il est arrivé grâce à une parade glissante de 15 pieds au par 12, un point que Johnson a désigné après le tour comme un tournant. De là, Johnson a fait des birdies à 13 et 16 ans, puis a creusé pour l'aigle avec un fer de fer de 171 verges au 18e . Le tir ferme sa 18e victoire en carrière à la PGA et le ramène à la première place mondiale qu'il détenait pendant 64 semaines consécutives avant d'être déplacé par Justin Thomas le mois dernier.

Il devait faire peur aux concurrents de Johnson la semaine prochaine à Shinnecock Hills, où il tentera de devenir le premier joueur à remporter la semaine précédant l'US Open, puis à remporter le titre de champion de l'USGA.

"Je suis content c'est fini, c'est sûr », a déclaré Johnson. "Quelle belle façon de finir la journée, de faire le trou là-bas sur 18. Évidemment, il s'est passé beaucoup de bonnes choses cette semaine, je savais que j'allais très bien et que j'avais beaucoup de confiance dans le jeu, j'ai vraiment bien joué »

CONNEXES: Les clubs que Dustin Johnson utilisait pour remporter le FedEx St. Jude Classic

« Je n'étais pas vraiment à l'aise jusqu'à ce que je fasse un bon putt sur 12 pour le pair, et ça m'a donné le coup de pouce J'ai eu besoin. J'étais un petit appartement commençant la journée, je ne pouvais vraiment rien faire. Fait un putt sympa là sur 12, puis frappe un bon drive, bon second shot sur 13, fait birdie. J'ai eu beaucoup de bons coups. C'était agréable d'être de retour à la chasse, d'avoir l'avance, de faire couler le jus, de sentir que ça fait longtemps et que ça fait seulement six mois. »

La ​​victoire est la deuxième de Johnson cette saison et sa deuxième dans l'épreuve, la première en 2012. Cela l'amène à égalité pour la 43e place sur la liste des victoires de la PGA Tour, tous les temps, Il rejoint également un groupe qui comprend Nick Price et Julius Boros, membres du Temple de la renommée, ainsi que Tiger Woods pour le plus grand nombre de victoires depuis 2008. La semaine prochaine, il tentera de remporter son deuxième championnat majeur, où il sera probablement Pari favori après sa performance à Memphis

"J'ai de grandes attentes chaque semaine," a-t-il dit. "Je pense que le jeu est en bonne forme. Je conduis bien, je frappe vraiment bien mes fers. Je suis impatient de la semaine prochaine. Je n'ai pas encore vu le terrain de golf, mais je vais sortir 18 trous demain et partir de là. "

Putnam, qui n'avait fait qu'un bogey à travers 54 trous, a lutté contre la porte dimanche. Après avoir fait un double boguey au Par-4, il a terminé premier en solo en 267, six coups derrière Johnson mais quatre coups devant le troisième, JB Holmes. Le meilleur résultat de la carrière de Putnam sur le circuit de la PGA.

"Je me suis bien amusé, j'avais l'impression de me débrouiller mieux que mon score," a dit Putnam, "je n'ai pas eu de putts, d'abord quelques trous étaient un peu rude, mais dans l'ensemble j'ai eu l'impression d'avoir passé un bon moment. Dustin a évidemment joué de façon solide, certainement apprendre de ces expériences. "

Holmes a publié un tour final 67 pour terminer troisième en solo à 271 moins. Stewart Cink et Richy Werenski ont égalé la quatrième à moins de 272. [19659012] MONTRE: GOLF DIGEST VIDEOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *