Dustin Johnson remporte l'Omnium canadien RBC «Detroit News Watch

Par Sam McPherson

Même si les gros prix lui ont échappé cette année, Dustin Johnson a encore une superbe saison sur le circuit de la PGA. Ses victoires se sont poursuivies dimanche à l'Omnium canadien RBC à Oakville, en Ontario, alors que Johnson a remporté une victoire de trois coups. Il a inscrit un pointage de 66 au quatrième tour pour se démarquer des trois autres golfeurs qu'il avait partagé avec le troisième tour pour commencer la journée. Johnson a maintenant trois victoires cette saison, et le meilleur golfeur du monde se trouve également au sommet de la liste de près d'un million de dollars.

Il a semblé facile dimanche, terminant à 23 sous le total au Glen Abbey. Johnson a affiché 68-66-65-66 pour battre les golfeurs sud-coréens Byeong-Hun An et Whee Kim, ex-aequo à 20 ans. Les deux finalistes ont tiré 69 au quatrième tour, mais n'ont pas pu suivre Johnson après avoir partagé la tête avec lui après 54 trous. L'Américain Kevin Tway, le quatrième golfeur qui a pris les devants pour le match de dimanche, a tiré 76 pour tomber rapidement hors de la compétition.

Alors que Johnson était l'un des six golfeurs à tirer sur les quatre rondes dans les années 60 à l'Omnium canadien, inférieur à tout le monde a fait au cours des trois derniers tours. Johnson a également terminé troisième à l'Omnium des États-Unis en juin et s'est maintenant imposé comme l'un des grands favoris de la dernière grande finale de l'année qui aura lieu le mois prochain. Il a terminé parmi les 10 premiers au championnat de la PGA au cours de sa carrière

. Cependant, jeudi, Johnson était 24e, avec beaucoup de golfeurs devant lui dans le classement. Robert Garrigus a tiré jeudi 9 sous la normale pour prendre la première place d'un tir sur Adam Schenk et deux coups sur Chris Stroud. Six golfeurs se sont tenus trois coups en arrière, et 14 autres joueurs étaient à égalité après avoir tiré 67 pour ouvrir le tournoi. Le premier tour a été suspendu jeudi et n'a pas été terminé avant vendredi matin, mais il y avait tout à fait le logjam sur le classement avec tous les scores bas.

Tway, après avoir cardé un 65 pour accompagner son ouverture 66, tiré vers le haut du classement à 13 ans vendredi. Le champion 2011 de la PGA, Keegan Bradley, a tiré 63 pour atteindre la deuxième place, un coup derrière Tway, avec Kim et son effort de 67-65 au cours des deux premiers jours de jeu. Des dizaines de joueurs se trouvaient à quelques coups de la tête à ce stade, établissant un excitant week-end de golf.

Le troisième tour de samedi, le proverbial "Moving Day", fournit une séparation significative au sommet du classement. : Il y avait une égalité à quatre points pour la première place à 17 sous le pair mettant en vedette Kim, Tway, Johnson et An. Ce quartet a profité d'un coussin de quatre coups sur le reste du peloton, alors que Johnson a inscrit 65 points samedi pour prendre la tête du classement avec les autres après être resté à l'écart des leaders lors des deux premiers tours.

quatrième au classement général à 19 ans, malgré un tir de 73 samedi. Son tour de 64 de dimanche était le plus bas de la journée, donnant peut-être un peu d'élan à l'ancien champion de la PGA avant l'événement de cette année au Bellerive Country Club à Town and Country, Missouri. Bien sûr, Johnson sera également prêt pour ce tournoi, si le jeu de ce week-end est une indication.

>> PLUS D'INFORMATIONS: Cette Semaine Dans Le Golf

Prochain rendez-vous: Championnats du monde de golf-Bridgestone Invitational

Le circuit est au milieu d'une période excitante de quatre semaines qui comprend le British Open, l'Omnium canadien RBC, un championnat du monde de golf et le PGA Championnat. La scène se déplace cette semaine à Akron, Ohio, et au Firestone Country Club pour le WGC-Bridgestone Invitational. Hideki Matsuyama est le champion en titre, alors que les 50 meilleurs joueurs du monde et une poignée d'autres rivaliseront pour l'un des prestigieux titres de la WGC maintenant saupoudrés tout au long du calendrier annuel du Tour.

Johnson a remporté cet événement en 2016 en 2012 bien qu'il ne se soit pas qualifié pour le tournoi de cette année. Tiger Woods a remporté cet événement incroyable huit fois, ce qui est étonnant quand on y pense, même si la dernière fois était en 2013. Il va remporter une neuvième victoire cette semaine, tandis que Rory McIlroy tentera de remporter son deuxième titre après sa victoire en 2014. Le champion de British Open, Francesco Molinari, est lui aussi sur le terrain, ainsi que de nombreux autres joueurs, tous au sommet de leurs matchs respectifs en ce moment. Cela a l'impression d'être un acteur majeur dans le domaine des meilleurs joueurs du monde, dont Jason Day, Rickie Fowler, Phil Mickelson et Jordan Spieth

Firestone a été conçu par Bert Way à la fin des années 1920, puis redessiné par Robert Trent Jones en 1960. Le PGA a tenu son championnat ici trois fois (1960, 1966, 1975), avec Jack Nicklaus gagnant l'événement de 1975. Woods détient le record du tournoi WGC-Bridgestone, terminant à 21 sous la normale en 2000. L'année prochaine, l'événement se déplacera vers un nouveau site à Memphis, Tennessee, donc ce devrait être un tournoi spécial pour les nombreux golfeurs qui ont connu du succès sur

Le parcours du Firestone Country Club South, long de 7 400 verges, est un par 70.

Favoris: Dustin Johnson, Francesco Molinari, Tiger Woods

Joueurs à surveiller: Tommy Fleetwood , Rory McIlroy, Jordan Spieth

Sam McPherson est un rédacteur pigiste qui couvre les sports de baseball, de football, de basketball, de golf et de fantasy pour CBS Local. Il est également un triathlète Ironman et un entraîneur de triathlon certifié. Suivez-le sur Twitter @sxmcp, parce qu'il est assez prolifique, même s'il est également professeur d'anglais au collège et éditeur de copie certifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *