2018 Byron Nelson: Marc Leishman établit un record de parcours au premier tour de la Trinity Forest

En ce qui concerne les nouveaux parcours, ce fut un très bon résultat pour Trinity Forest lors de la première manche de l'AT & T Byron Nelson de 2018. Marc Leishman a réussi un record de parcours de 10 à moins de 61 et trois de J.J. Spaun et Jimmy Walker. La journée de Leishman comprenait une paire d'aigles et un 29 sur le dos neuf.

Feu direct, comme ils disent.

"C'était certainement l'un des meilleurs jours de conduite que j'ai eu", a déclaré Leishman. "Frappez tout, chaque fairway, c'est important ici, les fairways sont généreux, il faut encore les frapper, c'était sympa, le jeu de fer était génial et je ne me sentais pas comme si j'étais obligé de frapper trop de jetons. Le putter était chaud, ce qui est une bonne façon de commencer le tournoi et de faire un tour bas. "

C'est le tour le plus bas de Leishman, mais ce n'est probablement pas une surprise si le grand Australien a si bien joué sur ce parcours. . Trinity Forest a une ambiance de championnat ouvert, et Leishman a terminé parmi les 10 premiers dans trois des quatre dernières années.

Comme nous nous dirigeons pour vendredi et sur le week-end, Leishman aura les poursuivants mais seulement un autre grand champion (Walker) dans le top 20. Il va être intéressant de voir ce qui se passe avec les scores à mesure que la semaine avance. Un joueur de moins de 70 ans n'a pas réussi à se faufiler dans le top 75 jeudi, mais si le vent hurle, un score de 1 sous pourrait sembler héroïque. Et Leishman pourrait protéger ce nombre de 10 sous pour les trois prochains jours.

Voici trois autres réflexions sur le premier round.

1. Jordan Spieth était moyen: Spieth avait seulement un bogey, mais il ne pouvait pas enchaîner de nombreux birdies et a terminé la journée avec un 69 de moins de 69, huit de retour en tête. Cela l'a laissé sur sa position T57 après 18 trous.

"En regardant la dernière année et demi, j'ai eu peut-être quatre ou cinq occasions de participer à un tournoi après le premier tour, ce qui est vraiment frustrant", a déclaré Spieth. "Les jeudis, pour une raison ou pour une autre, n'ont pas été de bons jours pour moi, le Masters cette année étant la seule opportunité cette année, et quelques unes de mes victoires l'an dernier et peut-être un autre."

beaucoup de terrain à rattraper au cours des deux prochains jours pour se mettre en position dimanche. Et il espère que le vent hurle.

"Je déteste jouer dans un dôme," dit Spieth. "Je suis excité il y a du vent, j'aurais aimé qu'il y ait du vent tous les jours, j'ai vraiment lutté quand il n'y a pas eu de vent par rapport au terrain cette année, et aujourd'hui n'était pas différent."

Le cours n'était pas aimé: Ce cours est absolument fascinant, mais apparemment ce n'est pas pour tout le monde. Il a été lent et large jeudi, et cela n'a pas plu Matt Kuchar (qui a tiré 1 sur 72.)

Leishman, bien sûr, a adoré.

"J'aime vraiment le terrain de golf", a déclaré Leishman. "C'est un cours de liaison, clairement, quand il est ferme comme il est maintenant, il joue comme un bon cours de liaison qui est bon.Je pense qu'ils ont fait un très bon travail pour construire la base correctement, je suppose que c'est ferme. ] "Je pense que si c'était doux, ce serait très difficile mais c'est ferme donc j'aime vraiment ça. Je pense qu'avec un peu de vent ça va être très différent. Quelques années ce tournoi, 20 sous vont gagner, et quelques années que les chiffres à un chiffre vont gagner, dépendants de la météo. "

3. La chaleur arrive: Sur un parcours sans arbres et les températures devraient augmenter de près de 100 degrés au cours des prochains jours, nous sommes sûrs d'obtenir notre premier événement de l'année «comment ces gars vont-ils tenir le week-end? Les joueurs, et le soleil (pas le vent) pourrait être un facteur déterminant quant à savoir qui détient un trophée dimanche soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *