U.S. Open 2018: Rory McIlroy, Phil Mickelson et Jordan Spieth en train de boiter autour de Shinnecock Hills | Le golf

Le groupe de fans qui suit le "groupe de fond" de Rory McIlroy, Phil Mickelson et Jordan Spieth a souffert d'un horrible golf jeudi à l'US Open.

A travers ses neuf premiers trous du Round 1, le groupe est un a combiné 14 coups au-dessus de la normale (McIlroy +6, Spieth +4, Mickelson +4).

McIlroy était le seul du groupe à parer le trou 10 avant qu'il ait commencé une série de quatre trous brutale de bogey, bogey, double bogey, double bogey. Il a réussi un birdie au 15ème trou du par-4 mais a rapidement annulé le coup gagné avec un bogey sur le 16ème par-5 pour revenir à 6.

Spieth, à la recherche de son deuxième titre US Open, a trébuché sur la porte avec un bogey sur 10 et un triple bogey sur le trou 11 du par-3 avec un tir de bunker errant et une puce à balles. Il a récupéré (un peu) avec juste un bogey et six pars avant de faire le tour sur le neuf avant.

Mickelson tente de compléter le grand chelem de carrière avec son premier trophée de l'US Open , mais en meilleure forme que McIlroy, n'est pas prometteur. Il a bogué les trous 10, 12, 13 et 16, mais a géré le tableau de score le plus net du groupe sans bogeys doubles ou triples

Si les choses ne s'améliorent pas, ces gars ne peuvent pas arriver au week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *