Tiger est préoccupé par les birdies de fusillade de la PGA, pas la 15ème victoire majeure

St. Louis – Tiger Woods n'aurait même pas imaginé ce qu’il ressentirait pour remporter son 15e titre majeur, sa première en plus d’une décennie, après avoir pris le départ au championnat de . 19659002] L'ancien numéro un mondial de 42 ans a limogé un joueur de 66-1 lors du troisième tour de samedi à Belleville Country Club pour se partager une sixième place sur 202 points et quatre de moins que le leader Brooks Koepka après 54 trous.

"Un long chemin à parcourir avant que cela ne se produise", a déclaré Woods à propos d'un 15ème titre majeur. "Je dois tirer une balle basse demain et j'espère que ce sera suffisant."

Huit mois après son retour de la chirurgie de la colonne vertébrale, Woods a montré des moments de la forme qui dominait autrefois le sport. Et bien qu'il attire des foules énormes, il n'a pas remporté de majeur depuis l'US Open de 2008 ou n'importe quelle épreuve en cinq ans.

Woods a réalisé cinq de ses huit premiers trous mais a clôturé avec 10 pars. il n'a pas mené après 54 trous, il a disputé suffisamment de dimanches pour savoir ce qu'il doit faire sur neuf points, où il ne tire que deux fois par semaine.

"Pas seulement moi, mais tout le monde devra tirer des coups bas ", a déclaré Woods. "Il est doux, il est agréable et vous ne pouvez pas simplement sortir et faire un tas de pars. Vous allez devoir faire des birdies."

Woods, dont le mal de dos était si mauvais qu'il se demandait une fois s'il pourrait avoir une vie normale beaucoup moins jouer au golf à nouveau, a été ravi à sa frénésie de birdie tôt.

"C'était amusant. J'ai pris un bon départ", at-il dit. "C'était bien de pouvoir faire quelque chose comme ça.

" J'aurais bien aimé pouvoir me rapprocher un peu plus de la tête … mais il n'y a pas beaucoup de gars devant moi. "

Koepka devance les Australiens Adam Scott avec les Américains Gary Woodland et Rickie Fowler et l’Espagne Jon Rahm à deux.

Partenaire de Stewart Cink, le vainqueur du British Open 2009 qui a égalé Woods 66 et 202, émerveillé par ce qu'il considérait comme une performance vintage de Woods.

"Je n’avais pas vraiment l’impression de faire la différence", a déclaré Cink. "C’était comme si je me souvenais avoir joué avec Tiger pendant toutes ces années, vous savoir, quand il gagnait des tournois. Ce n’est vraiment pas différent. »

Les 14 majors remportés par Woods se classent au deuxième rang du record de 18 victoires de Jack Nicklaus. Et Woods compte 79 victoires en carrière, trois de moins que le record de Sam Snead.

Woods aurait battu le record historique de cinq titres de champion de la PGA remportés par Nicklaus et Walter Hagen avec une victoire et pourrait se tailler une place sur la Ryder Cup américaine le mois prochain en France.

World numéro 51 Woods a terminé quatrième au British Open après 54 trous et ses deux principaux top-10 consécutifs en phase finale sont ses premiers depuis 2012.

Scores après le troisième tour du 100e samedi Championnat PGA au Country Club Bellerive (par-70):

198 – Brooks Koepka (Etats-Unis) 69-63-66

200 – Adam Scott (AUS) 70-65-65 [19659002] 201 – Jon Rahm (ESP) 68-67-66, Rickie Fowler (Etats-Unis) 65-67-69, Gary Woodland (Etats-Unis) 64-66-71

202 – Tiger Woods (Etats-Unis) 70-66-66 , Stewart Cink (USA) 67-69-66, Jason Day (AUS) 67-68-67, Justin Thomas (Etats-Unis) 69-65-68, Shane Lowry (IRL) 69-64-69, Charl Schwartzel (RSA) 70-63 -69

203 – Julian Suri (USA) 69-66-68, Francesco Molinari (ITA) 68-67-68, Kevin Kisner (USA) 67-64-72

204 – Daniel Berger (USA) 73 -65-66, Xander Schauffele (États-Unis) 70-67-67, Webb Simpson (États-Unis) 68-68-68, Pat Perez (États-Unis) 67-67-70, Thomas Pieters (BEL) 67-66-71, Brandon Stone (RSA) 66-68-70

205 – Eddie Pepperell (ENG) 72-66-67, Ian Poulter (ENG) 67-70-68, Matt Wallace (ENG) 71-66-68, Emiliano Grillo ( ARG) 69-67-69, Justin Rose (ENG) 67-69-69, Patrick Cantlay (USA) 68-67-70, Dustin Johnson (USA) 67-66-72

206 – Ryan Fox (NZL) 68-70-68, Chris Kirk (Etats-Unis) 68-70-68, Branden Grace (RSA) 68-70-68, Chez Reavie (Etats-Unis d'Amérique) 71-68-67, Billy Horschel (Etats-Unis d'Amérique) 68-69-69, Jordan Spieth (Etats-Unis) 71-66-69, Jason Kokrak (Etats-Unis) 68-67-71, Seungsu Han (Etats-Unis) 74-66-66

207 – Rafa Cabrera Bello (ESP) 70-68-69, Andrew Landry (USA) 73-65-69, Kevin Na (Etats-Unis) 70-6 9-68, Tyrrell Hatton (ENG) 71-67-69, Ryan Moore (États-Unis) 69-70-68, Zach Johnson (États-Unis) 66-70-71, Ben Kern (États-Unis) 71-69-67, Martin Kaymer (GER) 71-69-67, Dylan Frittelli (RSA) 73-67-67, Cameron Smith (AUS) 74-66-73

208 – Mike Lorenzo-Vera (FRA) 73-65-70, Tommy Fleetwood (ENG) 69-70-69, Satoshi Kodaira (JPN) 71-68-69, Brice Garnett (Etats-Unis) 71-68-69, Rory McIlroy (NIR) 70-67-71, Yuta Ikeda (JPN) 68-69. -71, Keegan Bradley (États-Unis) 69-68-71, Russell Knox (SCO) 71-68-69, Austin Cook (États-Unis) 67-72-69, Brandt Snedeker (États-Unis) 72-67-69, Jimmy Walker ( USA) 69-70-69, Ted Potter (USA) 74-66-68

209 – Im Sung-jae (KOR) 71-67-71, JJ Spaun (USA) 69-68-72, Andrew Putnam (Etats-Unis) 68-69-72, Adrian Otaegui (ESP) 73-67-69, Tony Finau (Etats-Unis) 74-66-69, An Byeong-hun (KOR) 70-70-69

210 – Ollie Schniederjans (USA) 67-71-72, Russell Henley (Etats-Unis) 74-65-71, Ross Fisher (ENG) 68-69-73, Joaquin Niemann (CHI) 68- 71-71, Hideki Matsuyama (JPN) 68-69-73, Kevin Chappell (Etats-Unis) 69-71-70, Nick Watney (Etats-Unis) 75-65-70, Jhonattan Vegas (VEN) 70-70-70

211 – Marc Leishman (AUS) 68-71-72, Thorbjorn Olesen (DEN) 70-68-73, Jim Furyk (Etats-Unis) 69-71-71, Brian Harman (Etats-Unis) 72-68-71, Vijay Singh (FIJ ) 71-69-71

212 – Charles Howell (USA) 74-66-72

214 – Scott Brown (USA) 72-68-74

215 – Chris Stroud (USA) 69-70- 76, Brian Gay (États-Unis) 67-73-75

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *