McIlroy, Spieth emporté par les vents américains U.S. Open – Golf

Par Andrew Both

"," size ": [970,250]," partnerId ":" AolHtb "}, {" targeting ": {" ix_aol_om ": [« 970x90_5000 »]," ix_aol_id ": [« _1DF9qfZ1 »]} , "prix": 5000, "adm": "", "taille": [970,90]"partnerId": "AolHtb"}, {"targeting": {"ix_aol_om": [« 728x90_5000 »]"ix_aol_id": [« _1DF9qfZ1 »]}, "prix": 5000, "adm": "", "taille": [728,90]"partnerId": "AolHtb"}, {"targeting": {"rpfl_XXXX": [« 57_tier7000 »]"rpfl_elemid ": [« _g7Apgheo »]}," prix ": 4500," adm ":" "," taille ": [970,250]," partnerId ":" RubiconHtb "}, {" targeting ": {" rpfl_XXXX ": [« 55_tier7000 »] "rpfl_elemid": [« _g7Apgheo »]}, "price": 4500, "adm": "", "size": [970,90]"partnerId": "RubiconHtb"}, {"targeting": {"rpfl_XXXX": [« 2_tier7000 »]"rpfl_elemid": [« _g7Apgheo »]}, "prix": 4500, "adm": "", "taille": [728,90]"partnerId": "RubiconHtb"}]"other_square_desktop": [{« targeting »:{« IOM »:[« 300x600_5000 »]"ix_id": [« _VY8yOJVM »]}, "prix": 5000, "adm": "", "size": [300,600]"partnerId": "IndexExchangeHtb"}]}, "page": []};
}

if (typeof HBKEYVALUES! = "undefined" && demande! = null) {
updateIXrender (demande);
}

ADTECH.config.page = {protocole: (typeof location.protocol! = 'Non défini')? location.protocol.substring (0, location.protocol.indexOf (':')): 'http', serveur: 'adserver.adtech.de', réseau: '1695.1', ​​params: {loc: '100'}} ; ADTECH.config.placements [‘asia.eurosport.com_other_square_mobile’] = {responsive: {useresponsive: true, limites: [{id: ‘asia.eurosport.com_other_square_mobile’, min: 0, max: 899 }, {id: ‘asia.eurosport.com_other_square_tablet’, min: 900, max: 1279 },{id: ‘neutralisation_square’, min: 1280, max: 9999 }]}, sizeid: '170', fif: {usefif: vrai, disableFriendlyFlag: true}, params: {target: '_blank '}, kv: (typeof HBKEYVALUES! = "undefined")? Object.assign ({"site": "asia.eurosport.com", "position": "carré", "page": "histoire", "sport": "28", "agence": "37", " topic ":" 100 "," sponso ":" off "," contenu ":" 6807333 "," abbr ":( typeof adtechCCfullstring! = 'undefined')? adtechCCfullstring: ''}, HBKEYVALUES [getHtSlotName(« other_square_desktop », »other_square_tablet », »other_square_mobile »)]): { "site": "asia.eurosport.com", "position": "carré", "page": "histoire", "sport": "28", "agence": "37", "sujet": "100 "," sponso ":" off "," content ":" 6807333 "," abbr ":( typeof adtechCCfullstring! = 'non défini')? adtechCCfullstring: ''}}; ADTECH.enqueueAd ('asia.eurosport.com_other_square_mobile'); ADTECH.executeQueue ();

}

if (window.headertag! = undefined) {
window.headertag.retrieveDemand ([{htSlotName: getHtSlotName(« other_square_desktop », »other_square_tablet », »other_square_mobile »)}]lazyLoadedIX);
} autre {
console.error ('Wrapper n'est pas chargé, passons à la requête');
lazyLoadedIX (null);
}

}
->

SOUTHAMPTON, N.Y., 14 juin (Reuters) – Rory McIlroy et Jordan Spieth étaient parmi les grands noms dont les espoirs de victoire ont été presque balayés lors d'une spectaculaire matinée d'ouverture balayée par le vent à l'US Open jeudi.
      

Tous les espoirs que le cours de Shinnecock Hills donnerait de bons résultats au début se sont avérés infondés car un fort vent a balayé la disposition sans arbres à partir du moment où les premiers groupes ont décollé juste avant 7 heures du matin. heure locale (11h00 GMT).
      

Avec la moitié du peloton sur le parcours au premier tour, l'Anglais Ian Poulter et l'Américain Matt Kuchar menaient à deux sous la normale après neuf et sept trous respectivement.
      

L'Anglais Justin Rose, deuxième favori derrière Dustin Johnson, a aussi bien commencé, même après 11 trous, mais les bons scores étaient rares.
      

Quatre fois champion majeur McIlroy et trois fois grand gagnant Spieth, jouant avec Phil Mickelson dans l'un des soi-disant groupes en vedette, présenté pour toutes les mauvaises raisons après avoir débuté au 10e trou.
      

McIlroy a plongé à six points après huit trous, alors que Spieth ne s'en sortait pas beaucoup mieux à cinq coups.
      

McIlroy a eu deux doubles bogeys consécutifs aux 13ème et 14ème trous, et plus tard bogeyed le 16ème par-cinq, où il a fait à peine d'un bunker de fairway, sa boule attrapant la longue herbe de fétuque sur le visage du piège.
      

La balle, cependant, avait assez d'élan pour traverser l'herbe, ne serait-ce qu'à peine, et revenait au fairway, permettant à l'Irlandais du Nord d'éviter ce qui aurait pu être une calamité.
      

Spieth s'en tirait presque aussi mal, réalisant un triple-boguey à son deuxième trou, un par-trois, où il trouva un bunker de vert, puis envoya son deuxième tir au-dessus du green.
      

Il a aggravé ses problèmes en frappant son premier tir délicatement sur le vert couronné, avant de courir dans le but de marquer sa balle avant qu'elle ne se remette à ses pieds.
      

Hélas, il était trop tard.
      

Mickelson, qui avait besoin de gagner pour terminer le grand chelem en carrière, n'a pas non plus aidé sa cause de bonne heure, passant à quatre points après huit trous.
      

          Tiger Woods a eu un temps de départ tardif avec le numéro un mondial Johnson et le numéro deux Justin Thomas.
      

Il était prévu que le vent reprenne de la vigueur dans l'après-midi, une perspective qui ne peut pas avoir ravi les retardataires s'ils se concentraient sur la couverture TV et Internet. (Reportage par Andrew Both Édité par Ian Chadband)
      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *