Les joueurs à surveiller dans le WGC Bridgestone Invitational


La semaine dernière, Dustin Johnson a remporté le trophée à l'Omnium canadien pour la première fois après avoir terminé le T-2 et le T-5 en 2017 et en 2016 respectivement. Nous étions tous sur lui, mais comment pourriez-vous ne pas être sûr de choisir le numéro un mondial pour finir en tête du classement? Sa conduite était spectaculaire et son jeu de fer court était phénoménal. Il semblait que chaque tir d'approche était coincé à 10-15 pieds, donc il devrait aller sans dire que son putter était également en feu, et tout cela se reflétait dans son score 23 sous le pair. Ce fut un bon début pour DJ après avoir raté la coupe au championnat Open avant de se lancer dans l'un des derniers matchs du Championnat du monde de golf de la saison. Non seulement nous avons frappé avec DJ, mais les deux autres gars que nous avons sélectionnés ont fini dans le top-20 avec Keegan Bradley terminant quatrième à 17 sous, et Harold Varner III terminant T-17 à 13 sous. Maintenant, sans plus tarder, sautons dans le tournoi de cette semaine

Après The Open et l'Omnium canadien RBC, le PGA Tour revient aux États-Unis où le Firestone Country Club d'Akron, en Ohio, accueillera le WGC Bridgestone Invitational. Ce sera la dernière fois que Firestone CC accueillera cet événement car en 2019 il déménagera à Memphis, Tennessee, et je suis vraiment triste de voir celui-ci aller. Dans toutes mes années en tant que fanatique de golf, certains de mes souvenirs préférés viennent de ce cours. La plupart de ces souvenirs contenaient Tiger Woods (et nous parlerons de pourquoi dans un instant), mais je n'oublierai jamais non plus la ronde de 15 de Rory McIlroy pour voler la victoire à Sergio Garcia en 2014. Mais avant que je devienne trop émotif , sautons dans le cours.

Le parcours

Firestone CC est un terrain de 7400 verges, par 70. Par rapport aux dernières semaines, les joueurs doivent attaquer plus de 100 verges avec 2 coups de moins. Pour aggraver les choses, il n'y a que deux par 5, l'un qui est le deuxième trou accessible de 526 verges, et l'autre qui est le seizième de 667 verges. Oui, tu l'as bien lu. Le seizième trou à Firestone est à près de 700 mètres! Et juste au moment où vous pensiez que ça ne pouvait pas être plus dur, il pleuvait régulièrement dans la région d'Akron depuis 3 jours maintenant, donc les disques ne se déploieront pas autant, ce qui rendra le jeu encore plus long. Inutile de dire que ce n'est pas un trou d'aigle, et probablement ne sera même pas vraiment un trou birdie. Pour la plupart des joueurs, un par ici se sentira comme un birdie et un bogey ressemblera à un par. Les autres trous sont tout aussi durs. Les quatre par 3 ont une moyenne de 205 verges, et les douze autres par 4 en moyenne 449 verges. La distance, la longueur approximative et la vitesse des greens rendent le parcours difficile car il n'y a pas vraiment de bunkers ou d'eau à craindre. Gardez un œil sur les bombardiers encore cette semaine.

The Field

Ce champ de la semaine compte environ 73 golfeurs, et inclut à peu près tous les grands noms du Tour, à l'exception du numéro 2 mondial. , Justin Rose, qui s'est retiré aujourd'hui en raison de problèmes de dos. Il y a de fortes chances que votre golfeur préféré joue cette semaine, et vous aurez l'occasion de les regarder tous les quatre jours puisque c'est un événement sans faute. Nous avons DJ, Rory, Tiger, Jordan Spieth, Justin Thomas et Francesco Molinari (qui sort d'une victoire Open) pour n'en nommer que quelques-uns. Il y a aussi beaucoup de très bons joueurs qui se situent dans la catégorie intermédiaire par rapport au peloton comme Zach Johnson, Adam Scott et Hideki Matsuyama, lauréat des années précédentes. Ce champ est la définition de empilé, qui est la principale raison pour laquelle c'est un de mes événements préférés en dehors des majors.

My Picks

Le seul inconvénient d'avoir un champ empilé est qu'il rend les joueurs de picking que je pense va gagner, extrêmement difficile. La façon dont je range les joueurs est relative au terrain, donc vous pourriez voir des noms plus grands dans la section «middle tier» que vous n'auriez pas normalement.

Ça me fait tellement plaisir de dire ça, pour la première fois cette saison, mon premier choix de premier rang cette semaine pour remporter le WGC Bridgestone Invitational est Tiger Woods. Vous ne pouvez pas parler de ce tournoi et ne pas mentionner le nom de Tiger. Vous ne pouvez vraiment pas parler d'un tournoi WGC et ne pas mentionner le nom de Tiger puisqu'il a remporté dix-huit victoires WGC, dont huit proviennent du Bridgestone Invitational. Cela comprend deux triplés de 1999-2001 et 2005-2007, ainsi que sa dernière victoire en 2013. Il a également parlé aux médias plus tôt cette semaine en disant qu'il a travaillé si dur pour se remettre en forme.

 Tiger Woods au Championnat Wyndham 2015 Photo de: Rob Kinnan-USA AUJOURD'HUI Sports</figcaption></figure><p> Tiger adore ce terrain de golf et a bien joué à la fin de la saison. , mais la seule chose que j'ai à faire avec Tiger, c'est qu'il va devoir bien frapper son pilote. L'Open était un endroit où il n'avait pas besoin de frapper le pilote pour avoir la distance nécessaire pour faire des trous plus facilement, ce qui pourrait être une des raisons pour lesquelles il a terminé le T-6. Mais je dois dire que quand je l'ai vu frapper le pilote, à l'exception d'un ou deux trous, il frappait bien et m'a laissé me demander pourquoi il ne le frappait plus. Son jeu de fer a été plutôt bon, et sa mise a été phénoménale à The Open, donc s'il peut obtenir son jeu hors-jeu, je pense que c'est là que nous verrons finalement Tiger gagner à nouveau.</p><p> -tier pick cette semaine est Tony Finau, et honnêtement, il me choque de dire "middle-tier" et "Tony Finau" dans la même phrase. Toutefois, avec une cote de 50-1, il s'est finalement retrouvé au milieu de la compétition malgré qu'il a terminé dans le top 10 des trois tournois cette année et 4 autres épreuves. Tony a la troisième meilleure moyenne au Tour avec 316.9 verges, et est vingt-huitième en coups gagnés hors-jeu. Il touche près de soixante-dix pour cent des greens en règlement, ce qui le place à la vingt-cinquième place du Tour et cela va être extrêmement important cette semaine pour optimiser le nombre de chances de birdie qu'il aura. Il a été très en forme récemment, et je pense que nous le verrons dans une position de top 10.</p><p> Mon choix de bas de gamme pour le Bridgestone Invitational est Kevin Chappell. Chappell a une très bonne année jusqu'à présent, accumulant 4 finitions top-10, y compris un T-6 à l'Open Championship. Chappell a de grands nombres dans les catégories qui comptent le plus cette semaine. Il est classé dix-septième en distance de conduite, avec une moyenne de 308,4 verges, dixièmes en coups gagnés hors jeu avec .696, quarantième en coups gagnés approche-le-vert avec .419, et trente-et-unième en coups gagnés tee-to-green avec .946. Tout cela, en plus de son élan de confiance à l'Open, devrait ajouter une place parmi les 25 premiers au Bridgestone Invitational.</p><p><meta itemprop=

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *